Spectacle - Festival

Rencontres Musicales de Mélan - Concert d'ouverture : Sonia Wieder-Atherton & Alexander Paley

  • Dimanche 27 août 2017 à 21h.
  • Taninges

Récital Violoncelle et piano en duo
DISTRIBUTION : Sonia Wieder-Atherton, violoncelle et Alexander Paley, piano.
Une ouverture de saison exceptionnelle avec une violoncelliste d’envergure internationale.

PROGRAMME :
Brahms Volkslieder : Guten Abend - Sagt mir o schönste Schäfrin mein - Da unten im tale
Brahms : sonate pour violoncelle et piano en fa majeur
- entracte -
Chostakovitch : 3 préludes pour violoncelle et piano opus 34
Prokofiev : Adagio (extrait de Cinderella)
Prokofiev : sonate opus 119

Passant des couleurs éclatantes inspirées d’un été sur le lac de Thun (sublime Sonate pour violoncelle et piano en fa majeur de Brahms), à la sérénité parfois allègre de la Sonate op. 119 de Prokofiev, Sonia Wieder-Atherton et Alexander Paley nous entraînent dans un voyage musical séduisant. Un duo qui nous captive d’avance !
Sonia Wieder Atherton est considérée comme la femme qui fait parler son violoncelle. Pour elle, toute oeuvre est porteuse d’histoire et de récits qui s’inscrivent avec les petits et grands moments du quotidien. Lauréate du Concours Rostropovitch à 25 ans, elle collabore avec de nombreux compositeurs contemporains (Pascal Dusapin, Georges Aperghis, Wolfgang Rihm,…). Elle joue également en soliste sous la direction de nombreux chefs du monde entier. Son jeu et son style font d’elle une interprète rare. En 2011, elle reçoit le prix des Arts de la Fondation Bernheim, et en 2015, elle est nommée Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

Alexander Paley est né à Chisinau (Moldavie), où il commence l’étude du piano à 6 ans, donne son premier récital à 13 ans et remporte le Concours National de Musique de Moldavie à 16 ans. Il étudie ensuite au Conservatoire de Moscou avec Bella Davidovitch et Vera Gornostayeva. De 1984 à 1990, il remporte des prix importants, se produit à travers l’Europe et la Chine et fait partie désormais des pianistes les plus sollicités aux États-Unis.

Presse : « A 9 ans, une sonate de Vivaldi la bouleverse : elle sera violoncelliste. Née à San Francisco, formée à Paris et à Moscou, Sonia Wieder-Atherton n’admet pas de bornes à sa créativité et cherche, avec son archet, le grain de la voix humaine. » Sophie Bourdais, Télérama.