Patrimoine départemental

L'abbaye Sainte-Marie d'Aulps

  • handicap-auditive
  • handicap-mental
  • handicap-visual
  • handicap-fauteuil

Le domaine de 2 hectares comprend les vestiges de l'église abbatiale (propriété du Conseil départemental de la Haute-Savoie), un centre d'interprétation, une boutique, une tisanerie, mais aussi un jardin et un potager médiéval.

Carrefour des grandes idées spirituelles de la fin du XIe siècle, rendez-vous de saints et creuset d'une réforme du monachisme, c'est de l'abbaye de Molesme en Bourgogne que part, aux alentours de l'année 1094, un groupe de moines. Leur destination ? Une petite possession des comtes de Savoie : la vallée d'Aulps (vallée des Alpages en latin), avec pour objectif d'y fonder un monastère conforme à leur idéal spirituel : "un laboratoire du monachisme", en quelque sorte, plus nettement tourné vers l'érémitisme, que vers le cénobitisme.

Le monastère devient l'un des plus puissants de la Savoie médiévale grâce à de nombreuses donations foncières.

Depuis l'été 2007, l'ancienne ferme monastique restaurée et transformée accueille un centre d'interprétation. Une scénographie remarquable propose aux visiteurs de découvrir de manière simple et ludique la vie quotidienne des moines au Moyen Âge, leurs fonctions au sein de la communauté, les rapports entre l'abbaye d'Aulps et la Savoie, l'histoire surprenante de sa destruction et les secrets des plantes médicinales.