Patrimoine départemental

Abbaye de Sixt Fer A Cheval

Cette abbaye du XIIe siècle est en cours de restauration pour lui donner une vocation d'interprétation environnementale et culturelle. Elle est propriété de la commune de Sixt-Fer-à-Cheval et du Département de la Haute-Savoie.

Les bâtiments de l'abbaye sont érigés en 1144. Ponce de Faucigny devient le premier abbé de ce monastère régi par la règle de Saint-Augustin, tout comme ceux d'Abondance et de Saint-Maurice d'Agaune en Valais.
L'abbaye va fonder les bases de la civilisation agropastorale qui permettra à des générations de Savoyards de vivre dans un pays rude et de s'adapter petit à petit aux évolutions nécessaires. L'abbaye entretenait avec les villageois des rapports complexes. S'ils n'ont pas défriché la vallée comme on leur en attribue un peu vite le mérite, les chanoines ont du moins contribué à sa mise en valeur.
Vendus comme biens nationaux, les bâtiments claustraux furent en partie acquis par Albanis Beaumont, ingénieur désireux de relancer l'activité minière. L'autre partie resta aux aubergistes Cochet qui y tenaient en 1821 "la meilleure auberge du pays". Rachetée à la fin du 19e siècle par la famille Rannaud, l'abbaye est devenue l'hôtel du Fer à Cheval et de l'Abbaye. Le logis abbatial est acquis par le Département en 2000.

Domaine d'art et de culture du Département de la Haute-Savoie.